Un ami comme Chadouk #1

Extrait d’un roman jeunesse pour les 9-12 ans.
*
b85d8-yoshinori2bmozneko
© Yoshinori Mozneko
CHADOUK NE SAIT PAS depuis quand il existe. Personne n’a jamais prononcé son nom. Ni à haute voix, ni dans sa tête.
Un jour, Lucie a dit à sa maman : « j’aurais tellement aimé avoir un petit frère » et c’est la première phrase dont il se rappelle. Depuis qu’elle a exprimé ce souhait, il prend soin d’elle du mieux qu’il le peut, parce que son cœur lui dit souvent ce qui est juste. Par exemple, il l’aide secrètement à trouver les meilleures mares pour attraper les grenouilles. Ou bien encore, il charge de fruits les arbres fruitiers pour qu’elle dépouille des cerisiers pleins à craquer en juin. Et bien sûr, il arrive toujours des embrouilles aux enfants de l’école qui voudraient embêter sa petite protégée.
Vraiment, merci Chadouk !
Mais elle ne s’en doute pas du tout. Et lui n’a aucun souvenir de ce qu’il fait quand Lucie n’est plus là. La vie s’arrête quand elle ouvre la porte de l’entrée et la vie reprend quand elle rentre à la maison. Comme une lampe qu’on allume et qu’on éteint.
Ce matin encore, il jouait tranquillement avec un rêve de Lucie en y mettant des couleurs joyeuses et des sons cristallins. Il soufflait doucement sur l’oreille de la petite dormeuse qui bien sûr ne sentait rien, mais ça faisait monter le volume des bruits du dehors et elle avait fini par se réveiller dans un formidable bâillement. De l’autre côté de la fenêtre, les oiseaux pépiaient en sourdine et les chats du voisinage avaient cessé de se battre pour se faufiler à travers des chatières et vider des bols de croquettes fraîches.
Lucie ne sait pas que Chadouk existe et pourtant, quand elle a enfourché son vélo tout à l’heure et profité de la rue en pente pour rouler sans pédaler, le cœur de celui-ci a battu différemment et il a su ce qu’il avait à faire.
Chadouk presse le pas. Il se hâte avec les moyens dont il dispose, traverse les arbres, passe à travers les murs d’enceinte et bondit en voletant par-dessus la rivière. Lucie et sa maman ont un rendez-vous important ce soir, qu’elles ignorent et dont lui non plus ne sait rien encore. Mais son instinct lui fait sentir qu’il doit être présent où tout pourrait être gâché. Tout quoi ? Il s’agit d’une fête organisée dans un camping. Il ne dispose d’aucune information supplémentaire. Il espère en connaître davantage une fois arrivé à la fête vers laquelle Lucie pédale avec entrain.
*
(Extrait du chapitre 1 : Chadouk est invisible)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s