Un froid sec #6

© John Divola

LA VIEILLE LUNE  BLANCHE était si pâle qu’il fallait la chercher du regard en sachant déjà de quel côté du ciel lever les yeux pour la distinguer ; la lune bleue, en revanche, résistait encore à la lumière du jour naissant en virant lentement à l’invisible.

Le tapis de neige sous son halo avait la consistance d’un gaz liquide par endroits, et près des masses sombres des bosquets et des talus, il prenait nettement la teinte bleutée des mûres aoûtiennes. Cette couleur surnaturelle au rappel anachronique ajoutait à la beauté singulière du lieu.

De cette alchimie naissait une forme de paix ; j’en ressentais les bienfaits en retournant sur mes pas alors que je construisais in petto une analogie dans mon esprit entre cette sphérule à la compacité magmatique et rocheuse — à l’origine inconnue et à la formation tératogène — et le nodule lui aussi mystérieusement apparu à côté d’une sphère aréolaire : celle de mon mamelon. Mais la puissance de la lune bleue était si forte et j’avais tant besoin d’être impressionnée que sa force m’apaisait davantage que l’annonce du caractère malin de la petite roche fichée dans mon sein ne m’angoissait. Je frottai machinalement mes bras pour tromper la sensation de froid qui allait s’intensifiant et je sifflai Chinook, parti comme à son habitude loin devant. Je n’eus pas le temps de m’inquiéter car il apparut gambadant dans le coin externe d’une courbe sur le chemin. Je lui lançai une boule de neige qu’il attrapa d’un claquement de mâchoires et nous rentrâmes à la maison des Gilbert sans nouvelle distraction.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s