Monsieur Mistoufle

Extrait d’un roman jeunesse inédit :

d132d23231d0621ef78d4e009eeec4e5La maison de monsieur Mistoufle est cachée dans le tronc d’un arbre creux. Avec la neige, elle est complètement invisible, mais Sirius de son bec frappe au bon endroit pour prévenir Mistoufle que des personnes viennent lui rendre une petite visite.

« Partez ! crie le lutin. Fichez-moi la paix ! Ou sinon, je vous transforme en champignons pourris. »
L’oiseau et le castor reculent d’un pas. Jeanne refuse de bouger. Elle est furieuse d’entendre ce mal poli de lutin les menacer.
« Monsieur Mistoufle, rendez-moi ma pierre. Je vais terminer le barrage. Les barrages font du bien aux rivières, comme vous le savez. Ça fait pousser les plantes aquatiques, et ça donne encore plus de plancton aux poissons. Et les poissons adorent manger du plancton.  Et moi j’aime quand les rivières sont de belles rivières ! »
« Je m’en fiche, allez-vous en ! » répond Monsieur Mistoufle.
Sirius, qui n’avait rien dit jusqu’à présent, sent lui aussi la moutarde lui monter au bec :
« Tu vas nous ouvrir, peste de lutin, ou je frappe ton arbre jusqu’à ce que tes oreilles en tombent. »
Monsieur Mistoufle tient beaucoup à ses oreilles pointues et poilues. Mais s’il a un véritable caractère de cochon pour un lutin, il a aussi un grand amour de la tranquillité. Il comprend que ces trois enquiquineurs ne partiront pas de sitôt. Alors il fait ce que ferait n’importe quel lutin raisonnable : il ouvre la porte de son abri et sort en prenant soin de boutonner le haut de son manteau pour mieux se protéger du froid.
Mais Jeanne a eu le temps de voir l’agate que Monsieur Mistoufle porte en pendentif : c’est exactement le même bijou qu’elle voulait réaliser pour maman. Comment l’a-t-il su ? Comment a-t-il pu deviner ce qu’elle mijotait depuis des jours dans le fond de son cœur ? Jeanne est perplexe, et très déçue. Elle croyait que son bijou était une trouvaille inégalée ! Un bijou unique au monde !
Monsieur Mistoufle se pavane et se dandine, puis il énonce d’une voix orgueilleuse : « Elle me va très bien, cette agate. Depuis que je la porte à mon cou, je suis devenu le plus beau lutin de tout le pays. »
Jeanne recouvre son calme. Elle sait que les lutins sont vaniteux, qu’ils se croient très intelligents. Elle sait aussi qu’ils sont joueurs et qu’ils aiment faire des paris. Or, quand quelqu’un est vaniteux, qu’il se croit très intelligent, et qu’en plus il est joueur, c’est forcément une victime de choix.
« Monsieur Mistoufle, dit Jeanne d’une voix onctueuse comme de la crème anglaise, je vous propose de jouer avec moi. Vous êtes d’accord ? Je vous préviens, je suis très forte à tous les jeux.»
Les yeux du lutin brillent de plaisir et de curiosité. Il sautille sur place.
« Oh oui, oh oui ! À quoi on joue ?  Mais je vous préviens à mon tour que je ne perds jamais. Surtout face à une petite fille qui se croit très forte. Tout le monde sait que je suis le plus beau lutin du pays et aussi le plus intelligent !»
Jeanne lui explique les règles du jeu.
« Alors voilà. On va jouer au jeu de l’énigme. Je vous pose une question. Si vous ne trouvez pas la réponse, vous avez perdu et vous me rendez ma pierre.
Taratata ! Je vais gagner et garder le bijou, car je suis très intelligent. »
Sirius et Emilio sont un peu inquiets, mais ils sont obligés de faire confiance à Jeanne. Ils n’y avaient pas pensé, au coup de l’énigme.
« Allez, vas-y », s’écrie monsieur Mistoufle, très impatient de jouer. « Pose-moi ta question. »
Jeanne respire profondément, comme pendant la relaxation du vendredi matin à l’école. Et d’un coup elle pose sa question :
« Monsieur Mistoufle, quelle étoile est la plus proche de la Terre ? »
Le lutin éclate de rire et exécute une petite danse de la joie tellement il est content. Il le savait qu’il était le plus futé des lutins du pays. Et cette petite qui pensait le rouler ! D’une voix triomphante, avec lenteur, en pesant chaque mot, il répond :
« Ta question est trop facile. C’est l’étoile du Berger, bien sûr. C’est la première qui s’allume dans le ciel. On la voit quand il commence à faire nuit. »
Sirius et Emilio poussent un soupir de déception. Ils n’auraient pas dû laisser Jeanne jouer avec Monsieur Mistoufle ! A présent, tout est terminé. La glace ne sera pas taillée. La rivière ne coulera pas comme une belle rivière. Bien sûr que cette énigme était trop facile pour un lutin intelligent comme lui.
Même si Jeanne a perdu, elle ne semble pas du tout désappointée. Elle déroule son écharpe calmement, et la remet autour de son cou pour rester bien au chaud. Elle n’est pas du tout impressionnée par la réponse du lutin. Et c’est avec assurance qu’elle dit :
« Monsieur Mistoufle, vous vous êtes trompé. Non, ce n’est pas l’étoile du Berger. L’étoile du Berger, c’est la planète Vénus. En fait, ce n’est pas une vraie étoile. »
Monsieur Mistoufle ouvre la bouche de stupéfaction, puis il la referme aussitôt avec un petit claquement des dents. Il est vexé ! Il est même très vexé. Il retire son bonnet, le jette par terre et le piétine de rage. Jeanne sort sa tablette de son sac, l’allume et montre à tout le monde dans le moteur de recherche l’explication écrite sous les mots « étoile du Berger ».
Le lutin se défend :
« J’ai droit à une autre chance ! Je croyais vraiment que c’était une étoile, moi, puisqu’on dit “ étoile du Berger”. Donc, ma réponse ne compte pas ! »
Jeanne lui accorde sa chance avec bonne humeur.
« O.K., donnez-moi une autre réponse, mais c’est la dernière. Si vous vous trompez encore, vous avez perdu et vous me rendez ma pierre.
— Oui, oui. Je suis d’accord. J’ai bien compris qu’il y avait un piège dans ton énigme. Alors, voici la bonne réponse : l’étoile la plus proche de la Terre, c’est… le soleil ! Voilà, j’ai gagné, je garde mon pendentif et vous partez immédiatement. Je ne veux plus jamais vous voir » […]
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s