Un froid sec #4

« (…) Quand la neige recouvrait V., bâchait la terre et poudrait les toits comme un glacis, les habitants du lieu estimaient qu’il était l’heure de la remballe : tout s’était joué aux saisons précédentes, la pièce était terminée et il fallait rentrer. Il n’y avait pas eu d’applaudissements et le montant acquitté dès l’entrée — c’est à dire aux jours actifs du printemps, devait leur donner le droit de quitter la salle de spectacle dans le calme de l’hiver nouveau. Bien qu’ici la neige servît à effacer les ardoises et à minorer la valeur des pensées débraillées, les gens de … Continuer de lire Un froid sec #4

Un froid sec #2

« (…)Un client la précédait, et elle voyait au montant qui s’affichait sur l’écran que la partie était jouable : cent trente euros d’achats, Adam Castagnon ne devrait pas lui faire de difficultés. Elle posa le panier sur le comptoir et commença à le vider avec un sourire franc et un entrain exagéré. Son prédécesseur retirait ses sacs, saluait la file d’attente et libérait l’espace. Coline avança ses courses en saluant d’un simple bonjour. « Je mets sur le compte à ta mère ? » La chaleur dans son ventre et la détente de ses épaules lui permirent de le regarder … Continuer de lire Un froid sec #2

Un froid sec #3

« (…) Elle descendit une jupe longue et repassée sur ses jambes de marcheuse. Cet accoutrement inhabituel montrerait à Mutter ce qu’elle voulait lui faire croire. La sensation nouvelle du tissu caressant ses cuisses à chaque mouvement et l’ivresse de l’ouverture sous la corolle inversée — qu’elle n’avait pour ainsi dire jamais goûtées auparavant — l’embrasaient si violemment qu’elle voulut remettre un de ses sempiternels pantalons. Ce qu’elle lut dans son regard et sur son visage l’en dissuadèrent pourtant. Sincère ou flatteur, le miroir de la salle de bains méritait qu’elle le nettoyât d’un trait de vinaigre blanc pour le remercier. … Continuer de lire Un froid sec #3