Le Saut-de-loup

Je rentrais à la brune en traversant l’Astarac avec mon gilet jaune                  sur le tableau de bord la nuit me dévorait dans une mastication infinie quand une buse qui me guettait a quitté son talus d’un puissant battement d’ailes pour frôler                 exprès le haut de mon pare-brise                                            puis a continué vers le ciel J’ai su alors qu’elle était tombée sur les chatons : une portée que j’avais offerte                à la Sauvagine histoire de remettre les compteurs à zéro                au sujet de mes rapines de lapins et de poissons Cela m’a fait penser dans la montée … Continuer de lire Le Saut-de-loup