Le Garçon d’à côté

Les jappements d’un chien Ont cessé longtemps après l’heure du bain. Dans le coffre de la voiture Des voisins (des gens très bien), L’empreinte humide du petit Arthur A séché comme les mûres Accrochées au grillage de sa maison Qu’il n’a pas vues noircir. On a trouvé dans son cahier Caché dans le pupitre De... Lire la Suite →

Publicités

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑