Un ami comme Chadouk #4

 Extrait d’un roman pour les 9-12 ans :

*

1c817-h25c325a9l25c325a8ne2bpoiri25c325a9
© Hélène Poirié
LUCIE ET SA MAMAN marchent le long de la rue principale et de ses nombreux magasins. Chadouk les suit en voletant à leur rythme. La mère de Lucie appuie légèrement sur la surface de son téléphone du bout de l’index. Elle consulte ainsi la liste des vêtements dont Lucie a besoin pour la rentrée scolaire. Elle sursaute et freine brutalement sa marche au moment où une voiture passe en trombe devant le pied qu’elle allait poser sur la route pour traverser. LE FEU DES PIÉTONS EST ENCORE AU ROUGE ! Lucie déteste quand sa mère se montre tête en l’air au mépris du danger. Chadouk avait pourtant crié « ATTENTION AUX VOITURES !» mais comme d’habitude, personne ne l’a entendu.
Sa mère recule sur le trottoir. De sa main libre, elle fait semblant de jeter un sort aux feux de croisement pour que la bonne couleur apparaisse en sa faveur. Et bing ! Le feu passe au vert. Lucie éclate de rire. Chadouk est épaté. C’est un tour qu’il voudrait bien savoir faire.
La mère de Lucie sourit puis fait une drôle de tête en remarquant qu’elle est observée depuis l’autre côté de la rue. Oh la la ! il s’agit de Timéo et de son père ! Ce dernier traverse la rue (talonné par son fils) quand il comprend qu’elle les regarde à son tour. Ce n’est pas le bon moment mais la circulation des automobiles est fluide et lente.
Elle lui serre la main, à la fois contente et intimidée. Une main chaude, douce et réconfortante. Comme quand on se blottit contre l’angle d’un canapé en se consolant avec un gros coussin dans les bras.
— Vous êtes le père de Timéo, c’est bien ça ?
— Et vous, la star de la chanson ?
— Ah non, vous vous trompez. Moi, je suis la mère de Lucie.
Ils éclatent de rire en même temps. Lucie et Timéo, eux, s’observent avec embarras.
Il faut dire qu’ils ne se connaissent pas très bien. Timéo est dans la classe de Romane et ne fréquente pas les mêmes groupes d’amis dans la cours de récréation. Il ne mange pas non plus à la cantine, et certains affirment que c’est parce que son père est trop pauvre pour payer les tickets.
D’y penser met Lucie encore plus mal à l’aise. Elle s’en fiche si les autres ont de l’argent ou pas. Elle choisit ses amis en fonction de leur personnalité. Quand ils sont drôles et gentils elle s’entend bien avec eux. Elle se demande à présent si sa mère trouve le père de Timéo drôle et gentil. Ça ne la regarde pas, bien sûr, mais ce serait plutôt chouette, finalement. Il a un air doux et timide, et on voit bien qu’il adore son fils.
— À part ça, que faites-vous dehors de si bonne heure ? demande Timéo. Il n’aime pas les silences qui durent. Il n’aime pas non plus que Chadouk lui demande de ne pas dénoncer sa présence et fronce les sourcils.
— Ma mère m’achète des fringues… euh, des vêtements, corrige-t-elle sous son regard sévère. Et vous ?
— On se balade, juste. On adore marcher, Papa et moi. On peut le faire pendant des heures.
Lucie est admirative car elle a horreur du moindre effort. Sa mère a du insister pour la sortir de la maison.
Chadouk chuchote au garçon :
— Moi aussi, je peux me balader pendant des heures. Des journées entières, même, si je veux. Je ne connais pas la fatigue.
Timéo n’a toujours pas décidé s’il avait peur de Chadouk. Pour le vérifier, il lui tire la langue et Chadouk fait aussitôt de même. Lucie le prend pour elle et se rembrunit. Timéo improvise :
— Flûte, encore raté ! Je n’arrive toujours pas à toucher mon nez avec ma langue.
Lucie hausse les sourcils. Ce garçon est visiblement idiot.
*
(Extrait du chapitre 5 : « Chadouk est en ville »)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s