Quante storie

le

Il fait un temps à écrire une nouvelle autofictionnelle dans laquelle Javier Bardem écraserait des gousses d’ail du plat de la main pour me préparer un gaspacho.

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. patrick verroust dit :

    La petite fille endormie en votre tréfonds, se réveillerait elle pour rêver à un macho ? Faut dire qu’un gaspacho bien aillé , c’est bon ….

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s