Un froid sec #19

  DEPUIS QUE LE CHIEN était entré dans Villebasse, aux premiers jours de cet hiver particulièrement froid, on avait le sentiment que la mort survenait davantage qu’à l’habitude ici et aux alentours très proches. Ce n’était pas remarquable par tout le monde, mais tout de même, la coïncidence était citée parfois au Domicile de Saturne... Lire la Suite →

Publicités

Le Harrison est dans le Gers

L A BUSE TOURNOYAIT EN SPIRALE, à une distance qui permettait d'affirmer qu'elle attendrait en vain. Il suffisait pour s'en rendre compte de pénétrer dans la forêt, d'avancer dans les odeurs de cheval et d'automne et de suivre la courbe du chemin de terre en fixant avec un point de vue autrement intéressant le petit... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑